Entreprises – Le CEP et vous


 


La loi du 5 septembre 2018 portant sur « la liberté de choisir son avenir professionnel » impose aux employeurs, lors de l’entretien professionnel, d’informer leurs salariés sur l’existence et le contenu du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP).

Outre cette légale, la responsabilité du maintien de l’employabilité est  maintenant partagée entre l’employeur et le salarié qui dispose dorénavant d’outils qu’il peut mobiliser de manière autonome (CPF rénové).

Hors la multiplicité des dispositifs de financement,  la pluralité de choix dans les organismes de formation, dans la durée et les coûts des actions de formation   nécessite maintenant que le salarié soit clairement informé pour ensuite  décider en lien, avec son environnement et son entreprise, de son évolution professionnelle.

Découvrez quelques exemples de prestations proposées, et non facturées, qui permettent à vos salariés de mener une réflexion active sur l’évolution de leurs compétences, de leur environnement, et ainsi mobiliser les outils les plus efficients pour maintenir et développer leur employabilité.